Pirates des Caraibes le RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une journée fraîche de saveur [Will Turner]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélanie Stauson

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 24
Date d'inscription : 06/07/2010

Quel pirate, villageois(e), corsaire,...êtes vous?
Situation: Célibataire
Amour, Famille, Ami(e)s, Ennemi(e)s ...:
Âge du personnage : 26

MessageSujet: Une journée fraîche de saveur [Will Turner]   Mar 6 Juil 2010 - 22:29

    Le soleil tapait contre la vitre de la petite maison située en bord de rue. Le numéro 45 appartenait à Mélanie. Elle eut usé ses dernières économies pour se l’offrir. Elle devait désormais travailler pour s’offrir la chance de pouvoir manger quelque chose. Le quartier se trouvait entre le quartier riche et celui des pauvres. Mélanie gardait les yeux sur terre. Les diverges sociales ne l’étonnait plus et elle avait apprit à passé outre. Le soleil au rendez-vous, Mélanie n’eut guère de mal à choisir la robe qui conviendrait. Elle y sortit sa préférée ornée de fleur bleu et d’un éclat de bleu azur. Elle l’enfila et se regarda dans la coiffeuse posée devant le lit de chêne. Cette robe avait le dont de la charmer et de se trouvé ravissante. Elle se savait jolie mais sans comprendre, cette robe la transformait d’avantage en bien. Elle descendit les escaliers de bois en douceur car le craquement sonore l’agaçait encore plus qu’un discours militaire en porte à porte. Elle atteint la porte de sortie qu’elle referma sur elle. Les rues étaient jonchées de monde. Beaucoup de pauvre personne et surtout des enfants. Cette vision lui faisait mal au cœur. Ces enfants n’avaient aucune chance d’être en vie. Vivre dans la pauvreté est pire que de sacrifier un membre de sa famille à une guerre sans but. Aucun enfant ne mérite autant de saleté, de microbes. Mélanie tourna à l’angle de rue pour rejoindre l’allée commerçante. Des tas de commerces bordaient cette route. Elle avait peu d’argent sur elle mais se baladait par pure curiosité. Une boutique l’interpella. C’était celle de la parfumerie de la ville. La seule et l’unique. Une vieille biquette qui se faisait de l’argent sur le dos de la bourgeoisie. Qu’elle arrogance, mais surtout quelle chance. L’odeur des fleurs était les plus délicieuse. Il y en avait toute une rangée sur l’étalage devant le magasin. Un homme sentait l’un des échantillons à la rose. Certainement pour offrir comme cadeau. La vieille madame Steman sortit furibond de son commerce. Elle observait Mélanie comme une voleuse prête à lui bondir dessus à tout moment.

    « Ce sera 2 shillings pour celui-là »
    « Merci mais je ne compte rien acheter »


    Pourquoi lui bondir dessus comme cela ? Elle n’était que délicieuse et douce. Jamais encore il n’était arrivé à Mélanie de voler quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une journée fraîche de saveur [Will Turner]   Mar 6 Juil 2010 - 23:28

    William était un habitué des journées de dur labeur sans pause. Il restait cloitré dans son antre sans lumière et poussiéreuse. Mais ce jour était différent, c'était le jour des courses. Malgré son allure de maigrichon, il fallait qu'il se nourrisse pour survivre, malgré qu'il ne soit pas un adepte de la bonne-bouffe. Quelques légumes ainsi que de la viande bon marché suffiraient pour la semaine.
    Il sortit donc de sa forge, bourse pleine pour faire ses emplettes en cette journée ensoleillée. Au niveau de sa tenue, aucun fioriture. Malgré qu'il aille dans un quartier commerçant, il ne voulait pas se montrer avec un quelconque signe extérieur de richesse. Il prit la rue la moins commerçante qui débouchait sur, au contraire, la plus commerçante du quartier. Il dépassa le marchand de fleur, puis le charcutier qui exposait ses spécimens à même le sol. William réprima un frisson à l'idée de manger cette viande avariée tout juste bonne pour les porcs. Malgré tout, toute une ribambelle de personne, pauvres pour la plupart, se ruaient sur cette viande qui devait être leur seul apport en protéine du mois.
    En remontant cette rue bien sinistre, il aperçut la vieille Steman qui faisait la guerre à ses clients qu'elle ne trouvait pas assez "riche". William avait été confié à cette dame plus jeune, avant d'atterrir chez le vieux Brown. elle était détestable. Lui faisait faire toutes les taches ingrates qu'un enfant détesterait avoir à faire.
    Lorsqu'il passa devant sa boutique, il aperçut, au dela de la vieille femme rabougris, une plus jeune, beaucoup plus jeune, et beaucoup plus belle. Blonde comme les blés, un grain de peau fin comme du sable, et des yeux époustouflants. Lorsqu'il vit que Steman l'interpelait d'un air dédaigneux, il s'approcha, sourire aux lèvres.

    - Tu devrais faire attention, tu vas leur faire peur!
    - Longtemps qu'on t'avait pas vu dans les parages toi...


    William esquissa un sourire victorieux et la vieille, en rangeant ses parfums, lui lança un regard dédaigneux.
Revenir en haut Aller en bas
Mélanie Stauson

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 24
Date d'inscription : 06/07/2010

Quel pirate, villageois(e), corsaire,...êtes vous?
Situation: Célibataire
Amour, Famille, Ami(e)s, Ennemi(e)s ...:
Âge du personnage : 26

MessageSujet: Re: Une journée fraîche de saveur [Will Turner]   Mer 7 Juil 2010 - 9:59

    Mélanie n’en cru que pas ses yeux. La vieille commerçante comptait bien rester jusqu’à ce qu’elle accourt. Comment une personne pouvait penser telle chose à son sujet ? Elle se considérait elle-même comme une pauvre âme douce et peu rebelle. Mais dans ces cas-là, sa maman l’aide beaucoup avec cette petite expression bien à elle : soit belle et tais-toi. Il était peu fréquent de voir la petite paysanne s’énervé voir même tenir sa tête entre les mains, à moins d’une atroce migraine dont elle en avait l’habitude. Mais à cet instant, elle se la teint, pour se contrôler de hurler, de lui rabattre les oreilles qui formaient déjà un pavillon qu’elle ne supportait même plus en regardant. Il fallait qu’elle s’en aille ou cette dame l’enverrait en prison. Mélanie frotta le bas de sa robe qu’un vent de poussière vint caresser lentement. Elle s’attendait à un commentaire de la brebis galeuse mais à son étonnement, ce fut une voix masculine qui accompagna son geste. Elle se tourna bouche bée vers cette mélodieuse sonorité. L’homme était de taille moyenne et d’allure simple et modeste. Probablement un commerçant, lui aussi. Mais bizarrement, elle semblait le connaître. Peut-être avait-elle déjà acheté quelques marchandises chez lui. Elle ne le quitta pas des yeux, elle avait remarqué que sa présence gênant en tout point la vieille femme. Ils avaient un point commun du passé, quelle vaine ou même… quel horreur, quel malheur ! Elle attendit un moment propice pour lui dévouer un sourire très tendre pour le remercier d’être intervenu avant qu’elle ne la tue d’un coup de dents carnapienne. Mélanie n’est pas violente mais certaine pulsion combatives lui donnait envie.

    « Je vous remercie sincèrement Monsieur d’être intervenu. C’est vraiment très gentil. »

    Mélanie se baissa légèrement. La révérence était quelque chose que l’on faisait qu’en milieu de bourgeoisie. Mais le respect était de vigueur, ce geste, Mélanie y tenait sincèrement. Elle se recula du stand de parfum afin de faire comprendre à la momie qu’elle n’avait plus l’intention de regardé son étalage et qu’elle pouvait terminé sa ronde et retourné au guet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une journée fraîche de saveur [Will Turner]   Mer 7 Juil 2010 - 22:24

    William ne comprenait pas que cette jeune demoiselle puisse lui faire une révérence. Il n'appartenait pas à la bourgeoisie de Port Royal n'était pas habillé richement avec fioritures de partout. Non rien de tout ça. Il était juste simple.
    Lorsque la jeune femme se détourna, William fit de même après un rapide clin d'œil à la vieille qu'elle n'avait pas l'air d'avoir apprécié ce signe.

    - Ah la vieille Steman! N'ayez pas peur, elle est inoffensive, quand on la connait!

    William esquissa un sourire ravageur, rabattant ses cheveux en arrière. Ce geste était inconscient, et pourtant pouvait faire croire à de la vantardise.
Revenir en haut Aller en bas
Mélanie Stauson

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 24
Date d'inscription : 06/07/2010

Quel pirate, villageois(e), corsaire,...êtes vous?
Situation: Célibataire
Amour, Famille, Ami(e)s, Ennemi(e)s ...:
Âge du personnage : 26

MessageSujet: Re: Une journée fraîche de saveur [Will Turner]   Jeu 8 Juil 2010 - 15:31

    Mélanie trouvait cette situation très embarrassante. Que pourrait bien penser les gens après une telle scène ? On la prendrait pour une voleuse et même pire. Où il était même probable qu’ils n’en disent rien. Peut-être étaient-ils tous habitué à ce vacarme… Après tout, Port Royal est habité par de très pauvres, les vols devaient être assez fréquents. Le jeune homme lui adressa la parole de sa voix la plus douce. Quoi de plus normal, inutile d’être méchant avec une pauvre fille comme Mélanie. Alors la vendeuse et le prince se connaissaient. Mélanie le plaignait de tout son cœur en imaginant bien les crises de nerfs que cette époque a pu causer. Elle lui répondit d’un sourire franc et sincère. Elle se permit de le détailler un peu plus au plan de vu physique. Après tout, Dieu avait créé l’homme pour le travail, la femme pour le foyer. Les yeux devaient certainement bien servir à quelque chose. Il était vraiment beau et paraissait surtout très sympathique. Pourquoi ne pas tenter d’en faire une nouvelle connaissance ?

    « Je tente bien à vous croire. Je vous offre mes plus sincères remerciements. Je suis nouvelle et votre population m’offre peu de chance de m’intégrer. Il faut que je m’y fasse.»

    Mélanie ne tenait plus debout, la chaleur avait enfin conquéri le haut de sa tête. Il fallait se mettre à l’ombre avant qu’elle ne tombe au sol affaiblit. Elle chercha d’un œil un endroit à l’abris des rayons ultra violets pour mieux discuter. Elle ne comptait pas laisser filer cette jeune personne avec qui une amitié était possible, du moins, le pensait-elle.

    « Quelle est votre fonction dans cette ville? Vous êtes aussi commerçant ? »

    La ruse mise en marche pour obtenir une place à l’ombre, elle continua :

    « Et si nous allions nous asseoir pour en discuter ? La chaleur est insupportable, j’espère que l’hiver sera doux.»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée fraîche de saveur [Will Turner]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée fraîche de saveur [Will Turner]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marre de cette vie? Venez aux Caraïbes! :: Les îles des Caraïbes :: Port Royal :: Les rues-
Sauter vers: